Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

Le cas Fillon vu de Sicile

Monsieur Fillon veut supprimer certains remboursements de la sécurité sociale, mais il devra tout de même me rembourser personnellement mes prochains frais dentaires : parce qu'en suivant l'affaire du Penelope gate, j'ai tellement grincé des dents que je les ai usées ! Et cette affaire continue toujours de me mettre en rage, d'ailleurs. Dernièrement, elle a encore été au centre de toutes les dicussions pendant un incentive en Sicile. Et j'ai été surpris de découvrir que certains collègues défendaient, aujourd'hui encore, le candidat républicain : ils affirmaient le plus sérieusement du monde qu'il n'a pas perdu pied durant l'épreuve, qu'il a attesté de son mérite et de sa stature présidentielle. Mais d'après moi, c'est tout le contraire ! François Fillon a fait preuve de bien peu de sagesse en la matière. D'après moi, s'il avait montré patte blanche d'entrée de jeu et s'était offert de redonner tout cet argent du contribuable, cette affaire n'aurait pas pris une telle ampleur ; les électeurs auraient évalué que ces méthodes étaient une normalité par le passé ; et qu'en admettant ses torts, Fillon mettait en acte son image d'homme honnête ; à mon avis, il y aurait sérieusement gagné en respect. Sauf que Fillon a décidé de zigzaguer et de jouer les irresponsables : il a choisi de dénier les accusations, d'être choqué par l'attitude supposément misogyne du Canard Enchaîné, et de faire le coup classique du complot quand il a été à court d'arguments. Une défense incroyablement pitoyable ! Je pense d'ailleurs que des formules comme "je ne vois pas où est le problème" feront date. Et il ne s'est pas égaré seul, au passage : toute sa famille politique en a fait les frais ; leur champion a montré une impunité qui révèle l'état de déréliction de nos institutions. Il serait vraiment temps de hausser le ton et de prendre la voie qu'ont prises les régions nordiques en matière de lutte contre la corruption : une telle histoire aurait été tout à fait impossible en Finlande ! Quoi qu'il en soit, cet incentive en Sicile a été bien accueilli par tous. Si le Fillon gate a mis tout le monde sur les nerfs, les activités procurées ont fait leur petit effet. Voilà d'ailleurs l'agence qui l'a mis en place.

Les commentaires sont fermés.