Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

  • Réduire l’anxiété des enfants

    Les troubles de l’anxiété font partie des problèmes de santé mentale les plus répandus. Ils peuvent apparaître très tôt, dès l’âge de 3 ans. Non traités, ils augmentent les risques de dépression, d’addiction et de suicide à l’âge adulte. Est-il possible d’éviter ces complications ? D’après les dernières recherches à ce sujet, oui. L’auteur du livre américain On Edge : A Journey through Anxiety, Andrea Petersen, explique au site du Time les bénéfices d’un travail de prévention chez les enfants, et les parents. Pour un enfant, avoir un proche atteint d’un trouble anxieux augmente jusqu’à cinq fois les risques d’en développer lui-même. Les thérapies comportementales (TCC) peuvent leur apprendre à gérer des situations sociales qu’ils craignent, comme le fait de demander à un autre enfant de jouer, se présenter, etc. "La recherche en est encore à ses débuts, et il faudra attendre des années avant que les programmes ne soient largement accessibles aux familles, mais certains résultats sont encourageants", indique Andrea Petersen. Les chercheurs des universités du Connecticut et Johns Hopkins, aux Etats-Unis, ont testé une thérapie de huit semaines sur des enfants en bonne santé dont au moins un parent souffrait d’un trouble anxieux. Au cours de l’année suivante, 31% des enfants du groupe témoin, n’ayant pas bénéficié des séances de thérapie, ont développé un trouble anxieux, contre 5% des enfants ayant participé à la thérapie. Ce type de programme pourrait également être proposé aux tout-petits qui, à cause de leur timidité, ont du mal à affronter certaines situations sociales et risquent ainsi de développer de l’anxiété. Les parents font aussi partie du programme. En effet, lorsque les enfants montrent des signes d’anxiété, les adultes ont tendance à les surprotéger pour essayer de les soulager. Or, ce comportement confirme aux enfants qu’ils ont raison d’avoir peur, et qu’ils ne peuvent pas résoudre leurs problèmes tout seuls. La thérapie comportementale montre aux parents comment arrêter de "sauver" leurs enfants anxieux et aide ainsi les familles à mieux confronter les situations qui font peur, tout en respectant la personnalité innée de l’enfant.