Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

éléphants

  • 50.000 éléphants par an victimes de braconnage!

    L’éléphant d’Afrique se trouve actuellement en voie d’extinction avec des dizaines de milliers de pachidermes tués chaque année, d'après des récents recensements. De nos jours, la protection de la nature sauvage devient un vrai champ de bataille contre le commerce illégal en plein épanouissement. Les braconniers tuent plus de 50 000 éléphants par an, l'ivoire constituant toujours un produit de valeur sur les marchés clandestins surtout en Afrique et en Asie. Le commerce se développe grâce au braconnage des animaux et non pas aux réserves créées par les gouvernements, a annoncé Elizabeth Bennett, vice-présidente de la Société pour la conservation de la vie sauvage (WCS). Les défenses des éléphants sont vendues juste après leur mort », a souligné la biologiste.Selon elle, il faut stopper le braconnage pour arrêter le commerce illégal, même si le réseau de vente est solide, notamment en Chine et au Vietnam. Le prix d'un kilo d'ivoire d'élève à 2 300 dollars (plus de 2 110 euros). De 2007 à 2014, les malfaiteurs ont tué plus de 30 % des éléphants de savane de l'Est de l'Afrique, soit plus de 144 000 animaux. De plus, 60 % des éléphants de forêt ont également trouvé la mort lors de cette période. Au total, la population des éléphants d'Afrique a diminué de 400 000 individus malgré les interdictions officielles. Le nombre total de toutes espèces des éléphants tués par an varie de 30 000 à 50 000 suivant les sources. Ces tristes statistiques ont été recueillies grâce à une méthode, qui permet de déterminer l'âge et la date de la mort exacte d'après des échantillons de défenses, appliquée lors des recherches, citées dans le journal Science. En outre, les scientifiques ont révélé qu'au cours des deux ou trois dernières années, la taille des défenses des éléphants avait diminué. Cela veut dire que des animaux sont tués avant de devenir adultes.