Blogs DHNET.BE
DHNET.BE | Créer un Blog | Avertir le modérateur

vol en avion de chasse

  • J'ai testé le L-39

    Voilà un moment que je ne suis pas près d'oublier : dernièrement, j'ai en effet pratiqué un vol en avion de chasse. Avec de la voltige et un vol en basse altitude, histoir de ne rien gâcher ! Ça s'est passé à Paris sur L-39 et c'était franchement hallucinant. J'ai adoré de bout en bout. Pourtant, en racontant mon expérience le lundi matin, j'ai été frappé par la réaction de mes collègues ; ils n'approuvaient pas. Ils n'admettaient en fait tout simplement pas le fait que j'aie pu gâcher une moitié de salaire pour vivre un moment aussi bref. Ça m'a tellement scotché que je suis resté coi sur le moment. Mais toute discussion aurait sans doute été inutile, avec le recul. Ces gens ont une conception du monde si étrangère à la mienne que toute compréhension est impossible entre nous, même si je m'étais évertué à leur exposer mon point de vue. Effectivement, j'aurais pu garder ce capital pour acquérir un nouveau téléviseur. Oui mais voilà : je n'en ai aucun besoin. J'ai déjà le nécessaire, merci bien. Et je pense également que nous devrions tous nous concentrons plutôt sur les moments rarissimes qu'offre la vie. Tout le temps qu'on passe devant le téléviseur est du temps gaspillé pour rien. Le peu de temps que j'ai passé en altitude, par contre, restera gravé en lettres de feu dans ma mémoire. Et c'est ça qui compte, à mon sens ! Ça se résume à un choix, en fin de compte. Une vie devant un écran est-elle vraiment une vie ? Personnellement, j'ai un doute. Et peu importe si les gens pensent le contraire et jugent mes choix de vie. La bave du crapaud ne saurait atteindre la blanche colombe que je suis : surtout quand ladite colombe est dans un avion de chasse ! Pour ceux qui veulent en savoir plus, voilà le prestataire par lequel je suis passé pour ce vol en L-39 à Paris. Si vous êtes facilement malade dans les transports, en revanche, oubliez tout de suite : ça secoue drôlement, là-haut ! Et même moi qui ai pourtant l'estomac solide, j'avais un joli teint verdâtre en retrouvant le tarmac !